Mise à jour iOS 14.3, conséquences et solutions

    Facebook vs Apple

    Depuis quelques semaines, nous assistons à une véritable passe d’armes entre Facebook et Apple. Au centre des débats, la data qui plus que jamais est au cœur de toutes les stratégies de publicité digitale.

    Facebook est maître en la matière avec à la fois les données déclaratives dont il dispose lorsque vous créez votre compte mais aussi les données comportementales sur son réseau (Facebook, Instagram, Whatsapp) et en dehors. En effet, grâce à son pixel, Facebook suit également votre activité sur les sites l’ayant implémenté.

    Apple a décidé de demander le consentement de ses utilisateurs (ayant installé la mise à jour iOS 14.3) sur la collecte de leurs données personnelles par Facebook. Le risque pour Facebook est bien entendu que la plupart d’entre eux refusent cette collecte.

    Quelles conséquences pour les annonceurs ?

    Tout d’abord la perte d’informations sur les performances de leurs campagnes avec l’impossibilité d’évaluer la plupart des conversions générées par les utilisateurs d’iOS. Difficile dans ce cas d’optimiser les performances des campagnes et d’évaluer leur retour sur investissement.

    D’autre part, cette mise à jour réduira fortement l’audience que vous pourrez retargeter ce qui pourra remettre en cause toute votre stratégie de retargeting.

    Enfin, la fenêtre de conversion, c’est à dire l’intervalle de temps entre l’exposition à la publicité et l’action de l’internaute est mesuré sera réduit pour passer 28 jours à 7 jours ce qui un impact sur l’évaluation des performances réelles de vos publicité.

    Vue de l’extérieur, la communication des deux géants est assez amusante, l’un s’érigeant comme fervent protecteur des utilisateurs (Apple) l’autre comme fervent défenseur des intérêts des PME. Bien entendu, pour les deux, il s’agit avant tout de défendre ses propres intérêts.

    Afin de limiter l’impact de cette mise à jour, 3 mesures principales sont à prendre.

    • Faire vérifier votre domaine

    3 méthodes sont disponibles

      • Vérification DNS
      • Importation d’un fichier HTML
      • Ajout d’un Meta Tag

    La procédure est expliquée en détails ici :

    • Mettre en place l’API de conversion sur le site

    Les événements ne seront alors plus suivis via le pixel mais directement depuis le serveur.

    L’API peut être configurée manuellement ou via un partenaire

    • Configurer 8 événements maximum par domaine avec l’outil de mesure agrégée des événements

    Plus de détails ici

    Une fois ces actions mises en place, vous limiterez l’impact de la mise à jour.

    N’hésitez pas à contacter Ad2Pas, votre agence de publicité digitale à Metz si vous souhaitez que nous vous accompagnions dans cette transition.