Centre Pompidou-Metz : première exposition d’une œuvre NFT dans un musée français

    agence spécialisée en réseaux sociaux

     

    Notre agence spécialisée en réseaux sociaux et en digital a directement été interpellé par cette actualité puisque le Centre Pompidou de Metz n’est pas bien loin de nos locaux (15 minutes en voiture).

    Le nouveau phénomène des NFT

    On en entend de plus en plus parler : les NFT contribuent aux progrès du numérique. Pour faire simple, l’acronyme NFT signifie « jeton non fongible », il s’agit d’un outil permettant la vente d’œuvres numériques. Grâce à cette technologie, l’œuvre peut être facilement tracée et son authenticité est alors garantie puisque l’ensemble de ses propriétés sont contenues dans la technologie Blockchain.

    Une œuvre exceptionnelle

    En parlant de NFT, l’artiste turque Refik Anadol qui collabore avec une équipe pluridisciplinaire ainsi qu’avec des chercheurs pour la réalisation de ses œuvres, a l’opportunité d’avoir l’une de ses œuvres exposées au Centre Pompidou de Metz.

    Cette exposition est inédite puisque c’est la première fois qu’un musée français décide d’intégrer une œuvre NFT dans l’une de ses expositions !

    Son œuvre, nommée « Machine Hallucinations. Rêves de nature » est exposée du 11 juin au 29 août. Il s’agit d’une toile numérique composées de données et dont la grandeur est de 10m x 10m, ce qui représente 100m² d’image en mouvement. Le Refik Anadol Studio et l’équipe de recherche de Google Al utilisent de nouvelles méthodes d’utilisation des données pour atteindre ce résultat.

    Vous avez encore tout l’été pour aller contempler cette exposition de vous-même…. Que diriez-vous d’aller voir cette œuvre de vos propres yeux ? 

    Cliquez-ici pour prendre vos billets si l’expérience vous tente.

    Votre agence spécialisée en réseaux sociaux espère que cet article vous a plu. Pour bénéficier de conseils dans le digital, faites appel à nous !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.