La Gazette Digitale de la semaine du 17 mai

    Facebook poursuit sa lutte contre la désinformation sur sa plateforme tandis que TikTok s’efforce d’obtenir un consensus parmi les entreprises qui ciblent les utilisateurs de la génération Z.

    Ces informations et bien d’autres sur les médias sociaux figurent dans la gazette dgitale du marketing du 17 mai.

    Actualités de Facebook et Instagram

    Vous partagez cet article sans le lire ! Le nouvel avertissement de Facebook

    Un nouveau test est proposé à 6 % des utilisateurs de Facebook dans le monde. L’annonce a été faite sur Twitter via le compte Facebook Newsroom, expliquant que certains utilisateurs recevront une pop-up spéciale lorsqu’ils voudront partager un article sans l’avoir lu.

    La société a déclaré que cette nouvelle fonctionnalité avait pour but d’aider les gens à mieux s’informer avant de partager des fake news. Facebook espère lutter contre la diffusion massive de fausses informations sur sa plateforme. Pendant la durée du test, la fonctionnalité ne sera disponible que sur Android.

    Les pronoms arrivent sur Instagram, mais seulement pour certains utilisateurs

    Instagram a annoncé la possibilité d’ajouter un ou plusieurs pronoms à votre compte, en précisant que cette fonctionnalité sera désactivée pour tous les utilisateurs de moins de 18 ans.

    Il s’agit d’une nouvelle étape d’inclusivité de la part de la plateforme qui, ce faisant, permettra à ses utilisateurs de s’identifier à un genre indépendamment de leur sexe biologique.

    Pour l’instant, il n’y a pas d’information sur l’endroit où la fonctionnalité sera disponible, certainement aux États-Unis dans un premier temps et dans quelques autres pays.

    Actualités TikTok

    TikTok s’ouvre au recrutement

    Selon un récent rapport d’Axios, TikTok teste actuellement un nouvel outil de recrutement permettant aux entreprises de publier des offres d’emploi sur sa plateforme.
    Cet outil, hébergé sur un site web externe accessible via l’application TikTok, ciblera les utilisateurs de la génération Z, qui pourront choisir de postuler à un emploi en soumettant un court CV vidéo de style TikTok. Les emplois seront principalement dédiés à des postes juniors.
    Selon Axios, TikTok teste actuellement le service en version bêta avec un groupe d’entreprises.

    Si cette fonctionnalité voit le jour, nous pourrions assister à une révolution dans le monde du recrutement, en normalisant l’utilisation des CV vidéo comme pratique privilégiée pour les candidatures.

    TikTok présente une nouvelle mise en page pour ses Duos

    TikTok offre une gamme d’outils très puissants pour permettre aux utilisateurs d’être créatifs. C’est pourquoi elle a décidé de lancer un mashup de l’effet Écran vert avec l’outil Duos, sous la forme d’une nouvelle disposition Écran vert Duo.

    Avec Green Screen Duet, TikTok combine le meilleur des deux éléments, en ajoutant les fonctions Left & Right, React et Top & Bottom à Duos.

    Si vous connaissez les outils et les effets de TikTok, vous savez que les Duos sont un moyen collaboratif de créer du contenu. Green Screen Duet permet aux utilisateurs d’ajouter une vidéo existante de TikTok comme arrière-plan dans leur nouvelle vidéo. Comme pour tous les duos, le créateur original de la vidéo est crédité dans la légende de la nouvelle vidéo, avec un lien vers la vidéo originale.

    Cette nouvelle disposition permet de réaliser des vidéos encore plus créatives, comme le montrent les exemples ci-dessous :uos

    @signstorm

    #duet with @themikeandmoshow I just had to add to this!! #greenscreen #funnyduet

    ♬ original sound - Marcus DiPaola

    Actualités de YouTube

    YouTube crée un fonds dédié aux courts métrages

    Après avoir lancé Youtube Shorts en Inde et aux États-Unis, YouTube cherche maintenant des moyens de monétiser et de récompenser les créateurs pour leur contenu vidéo. C’est pourquoi l’entreprise a lancé un fonds dédié qui sera déployé entre 2021 et 2022.

    Toute personne qui crée un contenu unique pour YouTube Shorts peut participer au fonds, et pas seulement les membres du programme de partenariat de YouTube. Bien entendu, les vidéos devront être conformes aux normes communautaires de YouTube et la société elle-même contactera les créateurs ayant le plus fort taux d’engagement et le plus grand nombre de vues pour les récompenser.

    Le Shorts Fund est la première étape de YouTube dans la monétisation de ce nouveau format, qui semble pour l’instant être une priorité absolue.

    Quoi qu’il en soit, YouTube n’est pas étranger à la rémunération des créateurs pour leur contenu. Au cours des trois dernières années, la société a versé plus de 30 milliards de dollars aux créateurs, aux artistes et aux sociétés de médias.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.