Des Internautes effrayés par les publicités qui « les suivent » sur tous les appareils.

    Les utilisateurs sont effrayés par la publicité digitale

    Notre agence de webmarketing à Metz s’est permis de traduire cet excellent article d’emarketer sur l’effet de la publicité digitale sur les utilisateurs.

    Ce n’est pas nouveau, les consommateurs se méfient de la façon dont les entreprises collectent et utilisent leurs informations personnelles pour la publicité? Surtout après avoir vu des entreprises ne pas protéger et traiter correctement les données des utilisateurs. Peu d’entre eux savent comment cela fonctionne, mais ils sont conscients de ses conséquences lorsqu’ils perçoivent les publicités comme envahissantes.

    Malgré les initiatives de transparence visant à éduquer les utilisateurs, la façon dont les annonceurs utilisent les données des consommateurs peut être problématique pour ces derniers. Certaines pratiques publicitaires qui utilisent actuellement des cookies tiers peuvent produire des expériences que les consommateurs sont plus susceptibles de ressentir comme « glauques ».

    Dans l’enquête Cheetah Digital et Econsultancy de décembre 2020 auprès de consommateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie, en Espagne, en France et au Japon, les personnes interrogées ont évalué les interactions avec les marques selon qu’elles les percevaient comme « cool » ou « flippantes ». Environ deux tiers des personnes interrogées ont estimé que les publicités qui les suivent sur tous les appareils sont « flippantes ». Aux États-Unis, 54 % des personnes interrogées ont estimé que cela était effrayant.

     

    Même si les consommateurs reconnaissent les avantages de l’utilisation de leurs données pour une publicité plus pertinente, les annonceurs risquent que les consommateurs perçoivent négativement certaines expériences publicitaires.

    L’utilité de la publicité digitale pour les internautes

    Selon une enquête Merkle de mars 2021 auprès d’internautes adultes américains, les personnes interrogées ont déclaré que, lorsque les marques utilisent leurs données dans la publicité, cela les aide à découvrir (50 %) et à trouver (49 %) des produits ou des services qui les intéressent. Mais 44 % d’entre eux ont également déclaré que cela leur semblait souvent invasif.

     

    Les pratiques de ciblage individuel et de retargeting diminueront à mesure que les cookies tiers seront supprimés de l’écosystème et que les spécialistes du marketing s’appuieront sur des ensembles plus petits et plus fragmentés de données provenant de tiers. De même, les approches de ciblage contextuel peuvent servir à atténuer certaines frustrations des consommateurs à moyen et long terme.

    Selon une enquête LoopMe de mars 2021, la moitié des adultes américains ont déclaré que les publicités qui font la promotion des mêmes produits à plusieurs reprises sont les plus rebutantes pour eux. Par ailleurs, 22 % n’aiment pas voir des publicités pour des produits dont ils n’ont pas besoin, et 19 % ont cité le fait de voir des publicités pour des produits qu’ils n’ont mentionnés qu’en privé.

    Pour un accompagnement personnalisé dans la publicité en ligne, contactez votre agence de webmarketing à Metz.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.