Les Actualités du Marketing Digital du 3 Octobre

    Que s’est-il passé dans l’actualité du marketing digital la semaine dernière ? Retraçons ensemble les news des 7 derniers jours  !

    Actualités  Facebook et Instagram

    Facebook révèle quelles publications se retrouvent au bas du fil d’actualité

    Facebook a récemment mis en lumière la façon dont elle classe le contenu dans le fil d’actualité. Ce, via un guide dédié le « Content Distribution Guidelines« .

    Parmi les 28 types de contenu qui sont moins couverts au niveau organique on retrouve notamment des publications clickbait, mais aussi des contenus non appréciés par les utilisateurs de Facebook.

    En effet, le processus, qui s’appuie sur l’apprentissage automatique pour détecter les contenus inappropriés, réduit la portée organique des posts concernés. Ce, sans aucun avertissement pour ceux qui les publient.

    Néanmoins, le géant des médias sociaux n’a pas encore détaillé dans quelle mesure chaque facteur réduit réellement la portée du contenu, ni classé les facteurs pénalisants par ordre de gravité.

    Instagram rétropédale sur le projet Instagram Kids

    Après avoir annoncé Instagram Kids, une application spécifiquement destinée aux utilisateurs de moins de 13 ans, l’entreprise a décidé de prendre du recul. Instagram souhaite avoir plus de temps pour parler aux parents et aux experts afin d’entendre leurs préoccupations concernant ce projet.

    En réponse aux critiques formulées à l’encontre de cette nouvelle plateforme destinée aux jeunes, Adam Mosseri, porte parole du réseau social, a déclaré que les enfants commencent à apprécier les contenus en ligne dès leur plus jeune âge. Ainsi, une application dédiée proposant des expériences adaptées à leur âge et conçues spécifiquement pour eux constituerait une amélioration de la situation actuelle.

    Il a également déclaré qu’Instagram Kids ne sera pas comme l’application pour adultes.  Celle-ci nécessitera une autorisation parentale spécifique, ne comportera pas de publicités et son contenu sera fonctionnel et adapté à l’âge des utilisateurs. En outre, elle permettra aux parents de contrôler le temps que leurs enfants passent sur l’application et offrira également un contrôle maximal sur les personnes qui peuvent publier des messages et les personnes qui les suivent.

    Actualités de Google

    L’attribution basée sur les données sera la valeur par défaut dans Google ADS.

    Ces derniers jours, Google a annoncé qu’il allait faire de l’attribution basée sur les données le modèle par défaut de Google ADS et adapter ses exigences afin de rendre le modèle plus accessible aux annonceurs.

    La société a pris cette décision après avoir effectué divers tests qui ont démontré comment le modèle axé sur les données peut mieux s’adapter à l’évolution actuelle du paysage de la vie privée, offrir un meilleur retour sur investissement et répondre aux besoins des annonceurs qui souhaitent disposer d’outils de mesure plus modernes pour atteindre les objectifs de leurs campagnes.

    Actuellement, Google ADS offre la possibilité de sélectionner l’un des cinq modèles d’attribution basés sur des règles, mais lorsqu’il s’agit d’attribution basée sur des données, la plateforme demande beaucoup d’informations que tout le monde ne peut pas fournir.

    Avec l’introduction du nouveau modèle, Google ADS supprimera les exigences en matière de données pour les campagnes, permettant ainsi aux annonceurs d’utiliser l’attribution basée sur les données pour chaque action de conversion.

    Google lancera ce modèle par défaut pour toutes les nouvelles actions de conversion à partir de ce mois-ci et prévoit de l’activer pour tous les comptes Google ADS d’ici début 2022. Les utilisateurs auront toujours la possibilité de passer manuellement à l’une des cinq règles basées sur un modèle d’attribution s’ils le préfèrent, et pendant ce temps, Google continuera à améliorer l’apprentissage automatique.

    Actualités de TikTok

    TikTok célèbre l’atteinte du milliard d’utilisateurs mensuels

    En début de semaine dernière, l’essor de TikTok a franchi une étape très importante : 1 milliard d’utilisateurs mensuels qui viennent sur la plateforme pour s’amuser et découvrir de nouvelles choses.

    TikTok, bien que relativement récente en tant que plateforme de partage de vidéos, a récemment dépassé YouTube en termes de durée moyenne de visionnage. Elle a aussi multiplié les moyens par lesquels les marques peuvent interagir avec leur public. D’où la création de la MarketPlace des créateurs, d’une infrastructure interne pour gérer les collaborations entre les marques et les influenceurs, d’une gestion des annonces plus conviviale et de bien d’autres choses encore.

    Au cours de l’année, TikTok a conclu plusieurs partenariats stratégiques afin de rationaliser les processus avec les créateurs et les annonceurs : de l’intégration des annonces TikTok dans Mediaocean, à la collaboration avec Shopify pour permettre aux entreprises de commerce électronique d’avoir un accès direct aux ventes des annonces sur la plateforme.

    Au début de l’été, TikTok a augmenté la durée des vidéos autorisées de 60 secondes à 3 minutes et a commencé à développer sa propre plateforme de développement de la Réalité Augmentée.

    En bref, il n’est pas surprenant que les utilisateurs soient de plus en plus attirés par les médias sociaux des très jeunes.

    Actualités Twitter

    Twitter et les créateurs de pourboires en bitcoins

    Twitter avait déjà commencé à mettre en œuvre Tip Jar en mai. Cette nouvelle fonctionnalité permet aux créateurs de recevoir une récompense financière pour leur travail et a déjà fait couler beaucoup d’encre. En voila une autre qui devrait faire parler !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.